en Avignon

Ce n’était qu’un petit voyage, un p’tit peu au loin un p’tit peu au sud,
où on y était déjà avec d’autres amis.
Il y avait du monde, mais il n’y avait que nous,
avec des vélos, des sacs, et les pieds sur les pierres.

Je ne savais pas où on est, c’était ici ou ailleurs,
les gens nous ont crié, fait pleurer et même fait rigoler.
Au ciel du chemin de montée à deux temps,
il y avait des étoiles, mais tu ne les as pas vues, peut-être.

Je ne savais pas retourner qu’avec les yeux ouverts,
les fermer, j’avais peur que tu me regardes.
La lune qui vient de naître nous a dit au revoir,
au bout de route de tremblement des roues, on s’est dit à bientôt.

Je ne savait pas quoi dire, j’aurait dit rien peut-être
pour que ce petit voyage reste en nous,
avec une petite chanson qu’on chantait sur le pont,
avec du soleil, du vent des lavandes, et tes yeux qui brillaient.

아비뇽에서

조금은 멀리, 조금 더 남쪽으로
떠났던 여행, 처음이 아닌 마을
그 많던 사람들과 오직 둘 뿐인 시간
햇볕이 내리쬔 돌 위를 걷던 발길

여름 축제의 무대, 연극 혹은 일상
웃음과 눈물이 번져 뒤섞인 그곳
자전거 바퀴가 구르던 밤의 언덕
하늘엔 별들이 몰래 반짝이던 걸

눈물을 감추고 돌아오던 그 길
떠오르는 달빛이 우리게 전한 안녕
자동차 바퀴가 식어가던 길의 끝에
고개 숙인 내 마음, 너에게 못내 안녕

무슨 말을 할까, 혹은 아무 말도
이 작은 여행이 간직될 수 있게
강가에 뿌린 노래, 라벤더 향의 바람
햇살, 빛나던, 너의 눈동자를

composé et écrit en été 2013 par Youngsong Park,
traduit (du français en coréen) et chanté en été 2014 par Jungweon Mok,
déposé en été 2015, ici, maintenant.